Archives des articles tagués agriculture raisonnée

Bonjour à vous, amis virtuels,

Tombée en extase devant la beauté particulière des légumes que nous offre Dame Nature à cette saison, ce post était pour moi une évidence.

Oui je l’ai fait, je l’ai tenté, je les ai vu sur l’étalage de mon maraîcher, et j’ai succombé… Ces formes et ces couleurs m’ont littéralement donné envie de les emmener avec moi. Et là vous vous dites: « Mais de quoi elle parle celle-là, il y a eu une découverte de légumes méconnus jusque là? » Non non, pas de découverte particulière, mais une véritable découverte pour moi en tous cas. Parmi les bonnes résolutions de la rentrée, cuisiner essentiellement avec les légumes de saison est devenu  pour moi une priorité. A l’ère où nous pouvons trouver n’importe quel légume n’importe quand, j’ai décidé de ne cuisiner et de ne consommer QUE les fruits & légumes de saison, donc EXIT les fraises et les poivrons en hiver.

Mais quel est l’intérêt? me direz-vous…

Mais y’en a plein, des avantages à manger des fruits et des légumes de saison:

  • Economique, Ecologique, Sain & Varié

Les fruits & légumes de saison sont bien moins chers que ceux cultivés en serre ou importés. En plus c’est bon pour la planète!! ( bein oui, produits importés = émission de Co2 = mauvais pour la planète. Je ne pense pas avoir besoin de vous refaire la leçon). Autrement dit, quand tu manges des fruits & légumes de saison, tu fais tourner ton producteur local qui peut continuer à se donner du mal à cultiver des produits de qualité. Tu manges mieux pour moins cher, tu fais tourner copain qui cultive près de chez toi, tout le monde est content (#cuicuilespetitsoiseaux)

Et puis ça nous permet de varier les repas, donc EXIT la routine quotidienne à bouffer la même chose toutes les semaines et toute l’année.

Hey les gars!!, Dame Nature elle fait pas n’importe quoi, elle est plutôt réfléchie comme nana. Si elle nous donne les légumes typiques de l’hiver comme le chou, c’est parcequ’ils contiennent de la vitamine D, dont on manque souvent à cette saison.

Trève de blabla, je ne me suis pas extasiée devant un choux, non, mais devant nos amis les Courges. J’ai donc craqué pour un Patisson, un Potimarron, et…..2 Courges Patidou.

Légumes de saison

                               Légumes de saison – Les Courges

J’avais déjà cuisiné le Potimarron: en soupe, ou « crème de Potimarron – lait coco – le tout relevé avec un peu de piment », un vrai bonheur. En revanche, je n’avais jamais cuisiné les Courges Patidou (d’ailleurs je ne connaissais même pas leur nom, merci google)

Recette pour 2 personnes

Temps de préparation: Quedal, peut-être une minute…

Temps de cuisson: 30 à 45 minutes en tout: 1 fois 20 minutes à 200° – puis 10 minutes toujours à 200° pour la cuisson des oeufs cocottes

Pour ces Courges Patidou « façon cocotte », vous aurez besoin de:

  • 2 courges Patidou ou « Sweet Dumpling »
  • 2 oeufs
  • Crème fraîche
  • fromage râpé

J’ai personnellement accompagné ce plat d’une simple salade verte, pour la fraîcheur.

Concernant la cuisson, j’ai décidé de les mettre au four, entières. 20 minutes à 200°.

Patidou

Une odeur de cuisson de Pommes de terre en robe des champs a rapidement embaumé la cuisine.

Une fois les 20 minutes écoulées, les Courges Patidou sont censées être cuites (ce qui n’était pas vraiment le cas).

J’ai découpé un petit chapeau sur chaque Patidou. Ensuite j’ai enlevé les pépins à l’aide d’une cuillère à soupe, et du pépin, y’en a un paquet ! Je me suis donc retrouvée devant mes 2 légumes qui manquaient un peu de cuisson, sans vraiment savoir ce que j’allais en faire…. J’avais surtout une flémingite aiguë ce soir là, j’ai donc paré au plus rapide:

Des oeufs cocotte….Sans cocotte!!!! et oui mes p’tits poulets!!

J’ai la chance d’avoir eu la visite de mon amie Catherine qui m’a apporté une tonne de Chanterelles fraîchement cueillies dans la forêt à 2 pas de chez moi. J’ai donc commencé par là: j’ai déposé quelques chanterelles dans le fond de chaque courge.

Ensuite j’ai cassé un oeuf dans chaque Patidou, puis j’ai recouvert de crème fraîche et de fromage râpé (moitié emmental & moitié parmesan). Retour dans le four pendant environ 10 minutes.

Voilà le résultat:

Patidou cocottePatidou cocotte2

Pour conclure, voilà ce que j’ai tiré de cette « expérience culinaire »:

La cuisson de ce légume entier au four me paraît être une solution parfaite pour les fainéantes comme moi. Pas d’épluchage, ni de découpe particulière avant cuisson. De plus, une fois le Patidou cuit, la découpe du chapeau est à mon avis bien plus simple, la peau étant plus molle.

Concernant le goût, j’ai adoré. J’ai vraiment été agréablement surprise par ce goût sucré qui se rapproche de celui de la patate douce et du potimarron. Comme je l’avais lu sur internet, on peut dire aussi que ça pourrait ressembler au goût de la châtaigne.

A noter: La courge patidou est un légume plutôt bourratif. Mon Homme et moi avons eu du mal à finir. Je précise donc, c’est mon avis personnel, que j’essaierai plus tard ce légume avec une farce éventuellement, mais une moitié de Patidou par personne me semble alors largement suffisante.

En espérant que ces infos ont aigayé vos papilles, j’attends avec impatience de connaître vos commentaires et vos propres recettes de ce merveilleux légume.

Mademoiselle V

Publicités

Hello les gens !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Panier de l’AMAP

Je suis inscrite depuis peu dans une AMAP. C’est quoi donc ? Et bien l’AMAP est une association qui met en relation les producteurs régionaux en direct avec les consommateurs . Ces derniers s’engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Le RDV est donné 1 fois par semaine ( en ce qui me concerne en tous cas pour l’AMAP de Montigny les Metz), dans une cour d’école primaire.

Le principe est simple: le(s) paysan(s) installe quelques tables avec ses produits , des légumes en l’ occurrence , et nous, consommateurs, nous engageons à venir chercher un « panier » chaque semaine, avec les produits de saison. Le règlement se fait par avance. Pour ma part, j’ai réglé la fin du trimestre en cours et la totalité du trimestre suivant, donc jusqu’à la fin de l’année. Et tous les vendredis je dois aller chercher mes produits.

Là où ça se corse un peu, c’est que nous ne savons pas par avance ce qu’on va y trouver !! et oui ! SURPRISE !! Une grande ardoise est dressée avec le contenu de chaque panier, c’est à dire ce dont chacun a droit. Par exemple, pour le « grand » panier, on va nous donner 1kg de PDT, 1kg de tomates, 1 kg de carottes, des betteraves, du basilic, des oignons, et puis la semaine suivante nous aurons 1kg de courgettes, des tomates, une salade, des concombres, poivron, basilic. Et puis quand la récolte est très bonne pour certains produits, on vous propose de vous servir gracieusement ! Par exemple la semaine passée on pouvait prendre de très grosses courgettes en plus du contenu de notre panier, et le producteur nous proposait également de venir cueillir des mirabelles pour 1 euro/kg !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En plus du plaisir à goûter ces bons produits bien frais, l’ambiance est super sympa, très conviviale. On est mis tout de suite dans le bain :  » Ici, tout le monde se tutoie !  » . Tout le monde participe, discute, on fait des rencontres si on le souhaite, on échange, et puis on peut se retrouver derrière la table à remplir les paniers pour filer un coup de main ! C’est vraiment très chouette et agréable.

Le producteur préfère que les acheteurs s’engagent sur une année. Il est bien évident que le contenu des paniers est plus important les mois de juin à septembre. Pour autant le prix du panier est fixe toute l’année. C’est pourquoi en s’engageant sur l’année, on participe au bon fonctionnement du système, en profitant de paniers très complets certains mois, et moins fournis en hiver.

Toutes les 2 semaines, on y trouve également un producteur de miel, et une procuctrice de pains, mais aussi des volailles et des oeufs. C’est le même principe, on s’engage pour un panier volaille, un panier pain, oeufs, etc….

Je conseille à tous cette expérience, et les raisons sont diverses et variées: le plaisir de goûter de très bons produits, la satisfaction de particper à ce genre de système qui peut aider nos productions françaises, la convivialité, etc ….

J’ai hâte d’être à vendredi prochain ! Que vais je cuisiner la semaine prochaine ???………

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je dis OUI à une lutte contre les pollutions et les risques de l’agriculture industrielle et je dis OUI à  une gestion responsable et partagée des biens communs !! Echangeons , intéressons nous à ce qui se passe autour de nous, et soyons acteurs , responsables et citoyens ! 

Sur ces belles paroles !! je vous embrasse

Mademoiselle K